Visite chez Michel Couvreur

Une partie de l'ancien chai chez Michel CouvreurInspiré par un temps d’escargot, nous avons rendu une petite visite à la Maison Michel Couvreur en Bourgogne. Première surprise, en arrivant dans le village de Bouze-lès-Beaune, une nouvelle bâtisse flambant neuve en cours de finition accueillera prochainement les nouveaux bureaux, une chaîne d’embouteillage et un chai de vieillissement. L’ancien chai très humide, qui pourrait bien être le repère de Nessie à quelques pas de là, creusé à même la roche pour une partie à la main par feu Michel Couvreur ne sera toutefois pas délaissé. Cependant, ne vous réjouissez pas trop vite, il n’est pas prévu de « visitor center » pour le moment. Qui sait, peut-être que nous y verrons un jour un alambic car pour l’instant, le jus provient toujours d’Ecosse et aussi un peu de France telle une «Auld Alliance». Pas n’importe quel jus non plus, un distillat plutôt à l’ancienne qui privilégie des variétés d’orge qui sont de nos jours progressivement remplacées par des orges à plus haut rendement. Nous gardons donc un mystère sur les distilleries car l’expérience de la Maison Michel Couvreur c’est avant tout l’expérimentation avec les fûts et une sélection minutieuse, dont principalement des ex-sherrys. Cela tombe bien car de magnifiques « sherry butts » plus que centenaires viennent d’arriver et le parfum qui s’en dégage est envoûtant 🙂 La dégustation qui s’ensuit, directement des fûts, me permet de me projeter sur les prochaines mises en bouteilles. Pour vous donner l’eau à la bouche des belles surprises avec des barriques ex-Manzanilla, Pedro Ximenez, Oloroso, porto blanc et rouge, vin jaune du Jura et même un élevage en jarre. Pour les amateurs de rhum, il y a aussi un petit agricole de 9 ans à ce jour élevé sous sherry qui réjouit les papilles. Il faut juste être patient.

Je remercie Madame Couvreur, Alexandra et Cyril Deschamps et Jean-Arnaud Frantzen pour leur chaleureux accueil et les agréables échanges ainsi que Daniel Manuel pour avoir organisé cette belle rencontre.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *